Dans les flammes, c’était moi

Les flammes, c'était moi
Compagnie l'Île de la Tortue

1200*630les flammes

le vendredi 30 juin 2023
à 20h
spectacle itinérant dans le quartier du Montcel

Théâtre de rue
Écriture contemporaine
Création
Coproduction
Durée : 1h15
À voir à partir de 10 ans

Autrices et metteuses en scène : Sophia Antoine et Sarah Mathon leifi animationen herunterladen.

Avec : Annie
Chorowicz, Laura Terrancle, Sarah Mathon, Edgar Sekloka, les adhérentes des
Clameuses et de l’association Vivre Ensemble pokemon silver.

Création sonore et musicale : Edgar
Seklora.

Costumes : Barbara Ouvray.

La compagnie sera en résidence du 1er au 15 mars et du 26 au 30 juin dans le quartier du Montcel Download zombie games for free.

272924284_4717043975009411_6997543695213713114_n

Installer une résidence d’artistes au sein d’un quartier c’est avant tout aller au devant de la population vectorworks testversion herunterladen. C’est l’un des objectifs de la résidence de la compagnie L’Île de La Tortue - Théâtre In Cité. Une compagnie qui connait bien cette démarche puisqu’elle est engagée elle-même dans des projets similaires dans sa ville d’origine, Clichy-sous-Bois en Seine-Saint-Denis fortnite download op macbook air.

La compagnie Lʼîle de la Tortue est originaire de Clichy-Sous-Bois en Seine-Saint-Denis, une banlieue abandonnée où aucune guerre contre le chômage, les discriminations, la paupérisation, le sexisme, la radicalisation, nʼa été remportée gratis bewegende emoticons downloaden. Un territoire où les stigmates de la mort de deux adolescents en 2005 dans un transformateur électrique sont encore à vif.

Avec «Les flammes cʼétait moi», La compagnie L'île de La Tortue sʼempare de la Thébaïde de Stace : poème épique retraçant le célèbre mythe de la famille dʼAntigone huawei fotos herunterladen. Elle convie le public dans le décor dʼune salle des fêtes municipales, à la commémoration du décès de Polynice, enfant de la Cité - Etat de Thèbes, victime de violences policières clipart bilder kostenlosen. Porté par un groupe de femmes héroïques, le récit fondateur et millénaire dʼune guerre fratricide résonne avec nos drames sociaux contemporains pour révéler le courage et la résistance de celles qui restent après lʼinacceptable.

Cette œuvre, qui se conclut de manière spectaculaire par la mise en scène de femmes en révolte qui réclament justice face aux lois de la Cité, et lʼobtiennent, offre un regard saisissant sur ces centaines de mil-
liers de femmes qui dans le monde entier, du raz-de-marée #metoo aux manifestations chiliennes, se lèvent aujourdʼhui et font entendre leurs voix. Ces résonances saisissantes nous poussent à nous interroger sur le récit censé fédérer notre société. Il révèle des failles. Et les révoltes qui témoignent de ces failles sont nombreuses.

Lʼîle de la tortue aura passé plusieurs semaines à La Ricamarie pour travailler sur ce spectacle. Durant cette période, la rencontre aura opéré avec les adhérentes de lʼassociation Vivre Ensemble qui œuvre au sein de la cité. Cʼest un miroir avec un autre groupe de femmes de Clichy-sous-Bois : «Les clameuses». Un terreau commun les unit. Toutes seront rassemblées dans ce spectacle de rue itinérant et participatif.