Parades nuptiales en Turakie

PARADES NUPTIALES EN TURAKIE

-

CHAUSSURE(S) À SON PIED

22 septembre 2017 20h00

2 solos de

TURAK THÉÂTRE

Création

«Parades nuptiales en Turakie»

De et par Michel Laubu

En complicité avec Emili Hufnagel

Musique : Lamento della Ninfa

de Monteverdi

Voix : Jeanne Crousaud

Arrangement, guitares

et clarinettes basses :

Laurent Vichard

Regard extérieur : Olivia Burton

Construction, accessoires  et marionnettes :

Michel Laubu,  Géraldine Bonneton

Régie plateau et lumières :  Fred Soria  ou Timothy Marozzi

«Chaussure(s) à son pied»

De et par : Emili Hufnagel

Scénographie,  Mise en scène : Michel Laubu

Musique, Compositions, arrangements (d’après Strozzi, Machaut, Bizet,

tradition-nels), clarinettes,

guitares, programmation :

Laurent Vichard

Voix : Jeanne Crousaud

Violoncelle : Noémie Boutin

Création lumière : Ludovic Micoud-Terraud

Régie plateau : Timothy Marozzi

Régie son et lumière : Fred Soria

ou Ludovic Micoud-Terraud

Dramaturgie : Olivia Burton

Direction d’acteur : Eléonore Briganti Construction marionnettes : Michel Laubu, Géraldine Bonneton

Durée estimée : 2h
avec entracte

Théâtre d’objets
Tout public à partir de 7 ans
Tarifs : 13€ / 11€

Abonnement famille

Michel Laubu, poète de temps de crise et de peur de la catastrophe, en dit beaucoup sur notre monde gavé d’objets frénétiquement consommés et mis au rebut dont il fouille l’âme et la mémoire comme un archéologue.

Fabienne Darge - Le Monde

En Turakie, depuis la tombée de la nuit des temps, les parades nuptiales et le comportement amoureux sont inscrits au Patrimoine Mondial de l’Humanité.

En guise de parades nuptiales, les espèces vivantes, humaines, animales ou végétales ont élaboré de petites inventions fragiles qui flirtent quelquefois avec le ridicule ou la maladresse. Toutes ces drôles de danses ou attitudes, qui nous font faire la roue, ou sauter d’un pied sur l’autre, ces allures et ces accoutrements faits de plumes colorées voyantes dont on se pare, de bijoux, de montres brillantes, de bois gigantesques et encombrants sur le crâne, font de nous des serfs esclaves de la séduction. Tous ces attributs qui nous laissent à l’arrêt de bus de la rencontre amoureuse, dans l’attente d’un transport amoureux participent de cette grande épopée de la vie. Mais où trouver un titre de transport amoureux ?

[trouver] chaussure à son pied, ou faut-il croire au Prince Charmant ?
A l’heure des commandes si faciles sur Internet, des promos à toutes heures et toutes époques, est-il si facile de trouver chaussure à son pied ? Et même si nos grands mères nous disent que chaque pot a son couvercle, faut-il vraiment les croire ? Faut-il encore aujourd’hui raconter l’histoire de Cendrillon à nos petites filles ? Pour être bien dans ses pompes, faut-il rester dans l’attente du Prince Charmant ?
Seule sur un plan incliné, sur une pente un peu glissante, elle cherche chaussure à son pied. Trois loups croiseront sa route...

" Partage du gâteau de noces avec le public à la fin du spectacle "

Danse pendule