Prix Kamari et Collidram

Kamari 1

Le prix Kamari est un prix décerné par les jeunes de 9 à 11 ans à la pièce de théâtre francophone choisie parmi trois manuscrits. Il propose un éveil à la lecture du théâtre contemporain et à l’argumentation et guide les jeunes vers une posture critique. Il leur permet de découvrir une littérature vivante, souvent méconnue et d’en rencontrer les auteurs et les acteurs.

Les différentes étapes sont les suivantes : lecture des textes, discussion et sélection. À chaque séance, les jeunes sont invités à trouver leurs « outils », leurs « entrées » pour aborder la littérature dramatique contemporaine : comment parler d’une pièce ? Comment parvenir à restituer son identité ? Comment déterminer son avis et en fonction de quels éléments ?

L’intervenant incite les jeunes à se poser des questions sur
la littérature et la théâtralité conjointement, en abordant tous les éléments qui participent d’une pièce de théâtre (notions de fable, personnages, construction, rythme, langue, oralité etc...).

dav

Le prix Kamari est aussi un apprentissage de l’écoute de l’autre et de la prise de parole en respectant l’opinion de chacun.

Initié l’an dernier, pour une première année d’expérimentation, en collaboration avec l’association POSTURES et les EDITIONS
ESPACE 34, le prix Kamari s’adresse de nouveau cette saison aux élèves du CM1 à la 6ème.

 

En 2018/2019 c’est l’autrice Natalie Rafal qui a reçu le prix Kamari pour son texte « Il y a une fille dans mon arbre ».

Les jeunes de La Ricamarie ont parfaitement maitrisé la remise de ce premier prix Kamari à la Salle Daquin. Au programme : interview de Pascale Grillandini de l'association Postures et de Jean-François Ruiz du Centre Culturel de La Ricamarie, des lectures d'extraits de texte, la remise d'une bande dessinée créée par les jeunes à Philippe Curé pour son texte "Pour l'amour de Manbi", et la remise du prix "bientôt international" Kamari à Nathalie Rafal.

On espère que cette action favorisera les auteurs, et les lecteurs !!

 

Ce projet est soutenu par la DRAC et la région Auvergne Rhône-Alpes, la Délégation Académique aux Arts et à la Culture du Rectorat, la direction de la culture du département de la Loire et par la ville de La Ricamarie.