Éducation artistique et culturelle

LES SCOLAIRES

Médiation et éducation artistique

Pour la saison 2018/2019, le Centre Culturel de La Ricamarie et le Comité des Activités Nouvelles collaborent de nouveau pour proposer aux établissements du primaire et du secondaire une série d’actions.
Au centre de ces propositions, des petites formes de spectacles jouées en classe permettront une relation directe avec des artistes.

«VOIR, FAIRE ET MONTRER» tel est le sens des propositions que nous faisons dans le cadre de parcours balisés de spectacles, de rencontres, d’échanges, de débats, de confrontations d’idées, d’expérimentations artistiques... parce qu’interroger notre époque est essentiel à la construction de son avenir.

VOIR,

Le Centre Culturel de La Ricamarie propose un abonnement 3 spectacles pour 21€. Cette année, nous avons commandé des «petites formes». Ces spectacles ont pour vocation à être joué dans des lieux non équipés. Il suffit d’écarter les tables et les chaises, et le rideau s’ouvre sans fard ni artifice. La ou le comédien(ne), la ou le musicien(ne) est en prise directe avec le public. À l’issue de la représentation l’artiste échange à chaud avec les élèves.

FAIRE,

Différents modules vous sont proposés pour aller plus loin que le simple fait d’être spectateur. Parce que le spectacle se vit, nous pouvons accompagner vos projets sous forme d’interventions, de rencontres, de participation à des répétitions ouvertes...

MONTRER,

Parce que la finalité d’un spectacle est la représentation publique, nous organisons au mois de mars une grande fête du théâtre. Il s’agira d’échanger avec d’autres groupes, de montrer le travail de chacun et de participer à un projet commun. Cette fête du théâtre aura lieu le MARDI 26 MARS toute la journée.

Les petites formes

«Les petites formes» sont des créations ou des commandes faites à des compagnies pour être jouées dans n’importe quel espace sans contrainte technique. Imaginez-vous dans votre salle de classe, dans les locaux de votre association, dans votre village... Il suffit d’écarter tables et chaises et le rideau s’ouvre sans fard ni artifice : Le théâtre vient à vous ! À l’issue de la représentation l’artiste échange avec le public en toute simplicité, en toute convivialité. Pour cette saison, «Les petites formes» s’articulent autour d’une rencontre musicale avec le groupe Franco-Syrien Bab Assalam, d’une réécriture de «Roméo et Juliette» par la compagnie La Bande à Mandrin et d’une création autour du texte de Jean-Pierre Siméon «Aïe ! un poète» par Collectif 7.

LES PETITES AILES - BAB ASSALAM

Bab Assalam, qui signifie «la porte de la paix» en arabe, c’est avant tout l’histoire d’une rencontre : celle de Raphaël Vuillard, clarinettiste, flûtiste et électroacousticien Français et de Khaled Aljaramani, percussionniste, maître du oud et chanteur Syrien. Nous sommes en 2005 à Alep. Les deux musiciens se rencontrent lors d’un festival. Ils décident de créer Bab Assalam. Ils se produisent ensemble au Moyen- Orient, en Afrique, en Europe et réalisent un disque chez Harmonia Mundi. En 2011, Khaled Aljaramani est poussé vers l’exil en compagnie de son frère Mohanad. Tous

ensemble et accompagnés du guitariste Philippe Barbier, ils créent leur premier projet «le voyage de Zyriab». Créé en 2017, «On ne vole pas qu’avec des ailes» est leur second projet pour lequel ils se sont s’entourés d’un marionnettiste et d’un vidéaste. «Les petites ailes» qui est la petite forme de «On ne vole pas qu’avec des ailes» raconte en musique ce parcours, fait entendre des sonorités qui se fondent pour créer un langage universel, explorer nos points communs et la beauté de nos différences.

ROMÉO ET JULIETTE - COMPAGNIE LA BANDE À MANDRIN

La célèbre tragédie de Shakespeare est ici présentée dans sa forme la plus sobre tout en conservant l’énergie, la dramaturgie et la magie de cette œuvre mythique.

Le décor se résume à l’essentiel. Il sera le lieu de toutes les métamorphoses, de toutes les illusions et de toute la puissance tragique de ce texte oh combien célèbre, sensible et touchant pour la jeunesse. Les artistes sont habités du même désir : revisiter ce grand texte comme on déterre aujourd’hui certains mythes et légendes, avec un mélange de curiosité, de respect et d’effronterie.

C’est unpetit matin froid. Dans le cimetière de Vérone, la police découvre les corps inanimés d’une jeune fille et d’un jeune homme, aussitôt identifiés comme ceux de Juliette Capulet et de Roméo Montaigue. Comment les héritiers de ces deux familles rivales, parmi les plus puissantes de la ville, ont-ils pu trouver la mort ensemble - et même l’amour ensemble ? La police ouvre une enquête pour démêler ce mystère. Quel rôle le Frère Laurent, principal témoin, a-t-il joué dans l’affaire ? À travers son interrogatoire, la police reconstitue le drame à rebours pour révéler ce qui a poussé Juliette et Roméo, à qui tout souriait pourtant, sur une pente dangereuse...

AÏE ! UN POÈTE - COLLECTIF 7

La poésie, ça vous barbe : c’est inutile, vous n’avez pas le temps, ce n’est pas sérieux, c’est bon pour les petites filles boudeuses ou les illuminés solitaires et romantiques, c’est charmant comme un bouquet de fleurs, mais, à choisir, mieux vaut un steak sur la table. Et puis, de toute façon, on n’y comprend rien ! Collectif 7 s’empare du livre de Jean-Pierre Siméon et vous propose de partir à l’aventure, sac sur le dos, ventre à terre, à la recherche DU poème, celui qui vous fera changer d’avis ! Celui qui vous ramènera à vous- même pour mieux trouver votre place, pour mieux Être.

Celui qui nous permettra nous découvrir davantage, d’aller à la rencontre de nouvelles possibilités, de sortir des conventions, des clichés, d’inventer de nouveaux chemins pour sauver le monde si c’est encore possible... La poésie ouvre les sens, s’intéresse, déconcerte, elle dit l’abstrait, la profondeur, l’humanité. La poésie comme un grand voyage immobile, la poésie comme de la magie...
Ne sert-elle vraiment à rien ? Nous pourrons échanger à ce propos dans un second temps.